Qu’est-ce que c’est ? :

Le certificat de nationalité est un document administratif délivré par le Président d’un Tribunal de Grande Instance qui atteste qu’une personne est burkinabè.

Quel est le délai de sa validité ? :

Une fois délivré, le certificat de nationalité burkinabè n’est soumis à aucun délai de validité.

A quoi sert-il ? :                               

Il prouve que l’on est burkinabè il est nécessaire pour la constitution des dossiers de concours d’entrée à la fonction publique par exemple.

Quelles sont les conditions de sa délivrance ? :

Le certificat de nationalité est délivré à la suite d’une demande timbrée à deux cent (200) francs CFA (timbre fiscal) adressée au Président d’un Tribunal de Grande Instance.
• Produire un autre timbre fiscal de deux cents (200) francs CFA,
• Une somme de cinq cents (500) francs CFA pour l’original et une somme de cent (100) f cfa par copie.

– Quels documents faut-il fournir ? :

A l’appui de la demande, produire les pièces selon les cas ci-après :
1er cas:

-l’acte de naissance de la personne qui demande la nationalité,
-l’acte de naissance du père ou de la mère de la personne qui demande la nationalité.

2ème cas : personnes nées d’un père ou d’une mère burkinabè :
-l’acte de naissance de la personne qui demande la nationalité,
-le certificat de nationalité burkinabè du père ou de la mère de la personne qui demande la nationalité

3ème cas : personne ayant épousé une ou un burkinabè :
-l’acte de naissance de la personne qui demande la nationalité,
-l’acte de mariage,
-le certificat de nationalité du conjoint.

4ème cas : personnes naturalisées burkinabè :
-l’acte de naissance de la personne qui demande la nationalité,
-le décret authentifié de naturalisation de la personne qui demande la nationalité.

                          
5ème cas : personnes nées au Burkina Faso de parents étrangers et  ayant leur résidence depuis au moins les cinq années précédant leur majorité :
-l’acte de naissance de la personne qui demande la nationalité,
-le certificat d’identité et de résidence de la personne qui demande la nationalité( délivré par la mairie).

6ème cas : Personnes ayant acquis la nationalité burkinabè par déclaration (mineur né au Burkina Faso) :
-l’acte de naissance de la personne qui demande la nationalité,
– la déclaration d’acquisition de la nationalité burkinabè enregistrée au Ministère de la Justice.

7ème cas : personnes nées au Burkina Faso et ne pouvant justifier d’aucune nationalité d’origine :
 -l’acte de naissance de la personne qui demande la nationalité.

NB : s’assurer de la conformité de l’orthographe des noms et prénoms sur les actes fournis (acte de naissance du demandeur et celui du père ou de la mère etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *